Ferdinand Von Schirach : Crimes.

 

                Parmi les programmes-télé les plus populaires, il faut désormais compter avec les émissions du type «Faîtes entrer l’accusé » ou encore « Enquêtes criminelles ». J’avoue que je regarde souvent avec plaisir ce genre de reportages ; c’est donc avec des attentes bien définies que je me suis lancée dans la lecture du recueil de nouvelles écrit par Ferdinand Von Schirach intitulé Crimes et paru en 2009 aux éditions Gallimard.

                  Crimes contient onze nouvelles policières qui puisent leurs racines dans la réalité puisque Ferdinand Von Schirach est avocat de la défense au barreau de Berlin et s’inspire dans ce premier ouvrage qu’il a écrit de son vécu professionnel. Le recueil est assez rapide à lire car les nouvelles sont plutôt courtes. Très bien, donc, pour s’adonner à la lecture dans le métro ou entre la poire et le fromage. Mais autant nourrir de manière plaisante ces temps morts ! Alors, inutile de s’attarder sur cet ouvrage et retournons aux basiques histoires criminelles de Pierre Bellemare, nettement plus prenantes que ce transparent recueil de nouvelles.

                  Car que peut-on être en droit d’attendre d’un recueil qui propose le récit d’histoires criminelles vraies ? D’abord, on a envie d’être plongé au cœur d’une affaire pleine de suspense avec un assassin dont on dessine bien le portrait psychologique. Indispensable pour bien comprendre le mobile du crime et l’engrenage dramatique de ses circonstances. Malheureusement, Ferdinand Von Schirach ne prend jamais le temps de travailler tous ces aspects du récit. Il se contente de rapporter des faits rapidement dans une écriture plutôt plate et ennuyeuse. Ainsi, si je considère la nouvelle Les Pommes, on est face à une histoire qui pourrait être passionnante puisqu’il s’agit ici d’un crime conjugal qui s’explique par des années de torture morale que l’épouse a infligées au mari… mais plutôt que de faire bien sentir au lecteur à quel point la situation est intenable et abominable, à quel point le mari n’a pas d’autre choix que de passer à l’acte, à quel point cet acte est malgré tout insensé, répréhensible ou pardonnable, Ferdinand Von Schirach propose un résumé insipide de deux vies tragiquement inextricables suivi d’un autre résumé qui concerne le procès de l’assassin, procès dans lequel l’auteur fut, bien évidemment, acteur.

                  Par ailleurs, les nouvelles laissent la part belle à la technicité des rouages de la justice et proposent au lecteur des passages ennuyeux de ce type :

                  « Les contrôles de la régularité et la légalité de la détention sont la plupart du temps des rendez-vous désagréables. La loi stipule qu’il faut contrôler s’il y a bien présomption de culpabilité contre la personne incarcérée. Ça a l’air limpide mais, dans les faits, c’est très dur à juger. A ce moment, l’enquête n’en est souvent qu’à ses débuts, la procédure également, et beaucoup de choses sont encore confuses. »

                 Je m’arrête ici… même si ça continue. Ces passages constituent une rupture désagréable dans le récit et ruinent son intérêt. En réalité, les nouvelles se situent toutes à la jonction entre le récit de souvenirs d’un professionnel de la justice qui témoigne de la difficulté d’adapter des lois abstraites et générales à certains cas concrets et particuliers et la volonté de présenter des crimes atypiques. Von Schirach n’a pas réussi à trancher entre ces deux orientations, et nous livre donc à chaque fois un récit bancal et quelque peu ennuyeux dont le lecteur a vite fait d’oublier la teneur.

              Bien évidemment, je sais que lorsque je regarde des émissions ayant pour sujet des crimes passionnels ou vénaux, je recherche le sensationnel et le suspense et c’est avec ces attentes, qui ne sont peut-être pas très nobles, que j’ai abordé le recueil de Von Schirach : Crimes. Ceci dit, je pense que beaucoup de lecteurs partagent ces attentes… elles ne sont pas, ici, satisfaites. A vous de voir, donc si cette lecture vous emballe.



14/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres