LECTURES VAGABONDES

LECTURES VAGABONDES

Françoise Sagan : Bonjour tristesse/Quel bonheur !

 

                     Certes, le sentiment de tristesse ne devrait pas être celui qui inaugure la nouvelle année et peut-être aurais-je dû choisir un autre roman pour ouvrir l’an 2018, mais c’est pourtant avec beaucoup de plaisir que j’ai parcouru Bonjour tristesse, œuvre écrite par Françoise Sagan en 1954 et parue aux éditions Julliard.

          Cécile passe ses vacances du côté de Saint-Tropez avec son père, Raymond, et la maîtresse de ce dernier, Elsa. Cependant, l’arrivée d’Anne va compromettre le délicieux équilibre de ce trio. Très vite, Raymond et Anne tombent amoureux l’un de l’autre et décident de se marier à la rentrée. Cécile voit d’un très mauvais œil cette nouvelle donne familiale et entend y mettre un terme. Elle fait appel à l’aide de son amour estival, Cyril, pour anéantir la relation d’Anne avec son père. Le plan est simple : Cyril doit feindre d’avoir une liaison avec Elsa et susciter ainsi le regret et la jalousie de Raymond, le père de Cécile. L’affaire tourne au drame car Anne surprend son fiancé dans les bras d’Elsa et s’enfuit au volant de sa voiture qu’on retrouvera quelques heures plus tard, accidentée. Anne a trouvé la mort dans cet accident. Peu à peu, la vie reprend son pli habituel : Raymond et sa fille reprennent leurs amours superficielles. Parfois cependant, en pensant à Anne, Cécile ressent une certaine tristesse.

          Avec Bonjour tristesse, Françoise Sagan nous offre à lire un roman tout en nuances et en subtilité si bien que vous sommes quasiment plongés dans un huis-clos qui met en scène cinq personnages qui entretiennent entre eux des relations troubles et parfois paradoxales. Cécile est le personnage principal et dans un certain sens, c’est elle qui tire des ficelles du drame qui va se jouer entre son père et ses fiancées. Certes, le portrait de la jeune femme est assez complexe : elle aime et elle admire Anne dont Raymond tombe amoureux ; mais d’un autre côté, elle refuse de voir son père s’unir à cette femme qui pourrait bouleverser la tendre et confortable intimité qu’elle entretient avec lui. Parfois, on se demande même si Cécile n’est pas un peu amoureuse de ce père qu’elle entend bien garder pour elle seule et elle préfère nettement les relations légères et éphémères qu’il noue avec certaines femmes.

           Cécile va donc s’opposer à Anne pour empêcher le mariage prévu avec son père. Cependant, cette opposition n’est pas franche et c’est en fomentant un plan machiavélique qu’elle réussit à se débarrasser d’Anne. Pour ce, elle manipule des personnages influençables et joue avec leurs sentiments. Ainsi utilise-t-elle Elsa comme cheval de Troie : l’ex de Raymond, toujours amoureuse de lui, a pour mission de le séduire à nouveau en le rendant jaloux. Pour ce faire, Cécile fait intervenir Cyril, un jeune homme qui ferait n’importe quoi pour ses beaux yeux. Et ce qui devait aboutir à une simple et éventuelle rupture va s’avérer beaucoup plus grave. L’affaire tourne au drame, échappe à la conspiratrice, et s’achève avec la mort accidentelle ou non – le mystère reste complet – d’Anne.. 

          Pour terminer, je soulignerai l’atmosphère particulière qui émane de ce roman. Nous sommes dans un certain milieu social riche et insouciant de l’ordre de ceux que l’on retrouve à Saint-Tropez, l’été, dans des années 50. Cécile et son père sont très « sea, sex and sun ». Sous le soleil de Saint-Tropez, ils passent des vacances oisives et on pense immédiatement en lisant Bonjour tristesse, au film de Jacques Deray La piscine, film qui met en relation des personnages ambigus dans une atmosphère d’huis-clos chaud et ensoleillé qui va progressivement s’alourdir et devenir étouffant.

          Je suis finalement bien contente d’avoir mis la main sur ce volume des œuvres complètes de Françoise Sagan, à la bibliothèque. Il contient de nombreux romans assez courts, mais s’ils sont au niveau de Bonjour tristesse, alors j’entrevois avec plaisir toutes ces heures de délicieuses lectures.

 



14/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres